La cartographie (dans le 73) aujourd’hui

La cartographie (dans le 73) consiste à concevoir et à étudier les cartes. Au cours des dernières décennies, cette science a largement bénéficié des progrès des technologies numériques. Elle est désormais utilisée dans des domaines aussi variés que l’aménagement des villes ou des zones rurales, les transports, les applications de géolocalisation ou les prévisions météorologiques.

Les données mises en forme par la cartographie (dans le 73) servent essentiellement à optimiser la gestion des territoires de toutes tailles. La palette d’usages possibles en fait un outil précieux aux services des collectivités locales, mais aussi des institutions, des services publics, des entreprises et même de certains particuliers (notamment dans le cas de travaux de recherche ou d’enseignement).

La cartographie (dans le 73), une affaire de spécialistes

Même si elle s’est considérablement automatisée ces dernières décennies, la cartographie (dans le 73) reste une spécialité ultra pointue qui demande un véritable savoir-faire. Les technologies qu’elle utilise se sont complexifiées et en évolution constante : elles nécessitent aujourd’hui des compétences à la fois informatiques, sémiologiques, scientifiques et même quelque peu artistiques. Seule leur parfaite maîtrise garantit un résultat totalement fiable, donc exploitable.

La cartographie (dans le 73) implique (dans l'Ain)si une formation poussée qui doit être régulièrement actualisée. Toute l’équipe de notre bureau d’études possède cette expertise, associée à un matériel de pointe, qu'elle met à la disposition de tous vos projets : cartes thématiques, isochrones, schématiques, cartes 3D, études géomarketing, création de base de données, etc.

Zoom sur la cartographie (dans le 73) par scanner mobile 3D

Nous sommes spécialisés dans les scans dynamiques 3D. Embarqués sur des véhicules, ces systèmes permettent d’effectuer la cartographie (dans le 73) de l’ensemble d’une agglomération, quelle que soit sa taille, et de ses réseaux. Ces dispositifs de « mobile mapping » apportent non seulement des données extrêmement précises (au millimètre) mais s’avèrent aussi moins onéreux que les méthodes classiques.

Caractérisés par une extrême rapidité d’acquisition, ces scans dynamiques récoltent une masse très importante de données par seconde durant leurs trajets de cartographie (dans le 73) dynamique. Ils permettent une modélisation en 3D de tout l’environnement via des nuages de points, qui constitueront des supports précieux d'aide à la décision ou pourront par exemple servir à des applications de réalité virtuelle.